16/07/2005

PAUL LEJEUNE

Chers amis,

 

Je vous fait part du décès de notre ami Paul Lejeune ( 77 ans) , ce jeudi 14 juillet vers 23 h;

des suites d'une hémorragie cérébrale. 

Son épouse Jeannine , me demande d'en informer les membres de notre club, je lui assuré de notre soutien. 

les Obsèques seront célébrées  le mercredi 20 juillet en l'Église Saint-Nicolas de La Hulpe à 10 h  l'incinération est prévue à Uccle à 14h45’. 

Des fleurs au nom du Cercle seront présentes. 

Ayons une  profonde pensée pour l'un des nôtres ainsi que pour son épouse

 

Le secrétaire

Jean-Paul Piette

3,chemin du Bois des Dames

B-1310 La Hulpe

32 476 26 29 44 - 32 2 654 01 97

jp.piette@skynet.be



08:15 Écrit par cplh | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/07/2005

EXPOSITION PHILATELIQUE A SINGAPOUR

2 juillet 2005

Dans le cadre de la 117e Session du CIO à Singapour, plusieurs activités culturelles sont programmées. Une de ces manifestations a lieu au Musée philatélique de Singapour.

 

De 1896 à 1940

Une exposition organisée en collaboration avec les autorités philatéliques du pays retrace l’histoire de la philatélie olympique sous un angle très original. Les visiteurs peuvent ainsi découvrir les dessins originaux des tout premiers timbres olympiques, ainsi que les timbres prévus par la Turquie à l'occasion des Jeux de 1896, mais qui n’ont jamais été émis en raison du boycott politique de ces Jeux par l'Empire ottoman.

 

Marquée par la non-célébration des Jeux

Entre 1896 et 1940, l’histoire philatélique fut également marquée par la non-célébration des Jeux de 1916 (Berlin) et de 1940 (Helsinki), pour lesquels plusieurs pays avaient prévu l’émission de produits philatéliques.

 

La philatélie olympique

La philatélie olympique occupe une place particulière dans la philatélie en général. Elle entretient des liens étroits avec le Mouvement olympique et les Jeux Olympiques. Les timbres olympiques ont été les premiers à mettre le sport en vitrine. La série émise à Athènes en 1896 comptait 75 000 unités, dont 10 000 étaient des timbres olympiques.


11:07 Écrit par cplh | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/07/2005

PAYSAGES ET SAUVETAGE - ( CANADA )

Paysages et sauvetage font bon ménage

Comme les jours, les timbres se suivent mais ne se ressemblent pas. À quelques semaines de distance, une émission consacrée au peintre Homer Ransford Watson (27 mai) et une autre aux opérations périlleuses de recherche et de sauvetage (13 juin) viennent nous le rappeler. Les collectionneurs sont rompus à cette impressionnante disparité de sujets. Tout cela enrichissant à la fois leur culture personnelle et leur album.

Homer Ransford Watson (1855-1936) est plutôt mal connu. Pourtant, ce quasi-autodidacte, qui aimait représenter la nature sous tous ses aspects, fut en son temps très apprécié. L'une de ses toiles fut offerte à la reine Victoria et on compta parmi ses mécènes nul autre qu'Oscar Wilde. Dans les Laurentides et Porte d'écluse, peints respectivement en 1882 et en 1900, sont les tableaux retenus pour cette émission. La première oeuvre orne le timbre au tarif de 50 cents ( canadien ) et se présente en feuillet de 16. La seconde, représentée sur un timbre de 85 cents ( canadien ), ne se retrouve que sur un bloc-feuillet comprenant également le précédent timbre. Cette pièce a été tirée à 200 000 exemplaires, contre trois millions pour le premier timbre seul. La conceptrice est Hélène L'Heureux, la même qui nous avait pondu en janvier de merveilleux coqs pour souligner le Nouvel An chinois.


Jean-Pierre Durand
 - collaboration spéciale, La Presse





14:44 Écrit par cplh | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |