26/04/2005

Le timbre qui sent la rose ...

Une première belge à l'occasion des floralies gantoises

C'est un joli coup que vient d'opérer la filiale philatélie de La Poste. A l'occasion des floralies gantoises, l'entreprise publique vient en effet de lancer, en première belge, trois timbres parfumés.

Des timbres qui représentent trois jolies roses qu'il sera possible d'admirer aux floralies du 15 au 24 avril prochain et qui sentiront aussi la rose puisque le parfum sera intégré au processus de production du timbre.

«Ca s'est déjà fait en Suisse où nos collègues avaient eu l'idée de donner le parfum de chocolat à un timbre, explique Frank Daniels, directeur de la division philatélie de La Poste. Nous l'avons reprise à notre compte et ça marche. L'odeur tient suffisamment longtemps pour être toujours là lorsque le correspondant reçoit sa lettre».1 million de timbres de 70 et 80 cents, ainsi qu'1,8 million de timbres de 44 cents seront mis en vente dès le 4 avril prochain dans tous les bureaux de Poste. «Si ça marche, sur un plan commercial, nous pourrions reproduire l'expérience pour les floralies de Liège ou du Hainaut, poursuit Frank Daniels. Mais rien de systématique n'a encore été prévu à l'heure actuelle. C'est une première dont nous devrons analyser les résultats...»

Notons encore que les trois timbres, très jolis, sont l'oeuvre d'une artiste belge, Bernadette Voz.

La Dernière Heure 2005


11:21 Écrit par cplh | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.